Concept 345


Actus
Entreprises
Produits
Construction
Agenda
Contact
Rechercher :


Publi-information

10.000 vis Heco pour une maison en CLT



Les étudiants de la filière « Construction bois et second œuvre » de l'établissement d'enseignement supérieur spécialisé de Rosenheim ont conçu et réalisé un bâtiment de référence en bois lamellé-croisé. Préfabriqués en atelier et munis de points d'ancrage, les différents éléments de la maison ont pu être montés très rapidement par les charpentiers, en particulier grâce à un matériel de fixation de haute qualité.





Les étudiants bénéficient d'une formation complète sur la construction bois.

Les nombreuses disciplines enseignées – construction, physique de la construction, technique du bâtiment, gestion d'entreprise, planification industrielle – les préparent de manière optimale et diversifiée à leur future activité d'ingénieur en construction bois. Tandis que certains des étudiants qui commencent la formation ont déjà appris le métier de charpentier, d'autres viennent juste d'obtenir leur baccalauréat. Cependant, qu'ils aient ou non une expérience pratique, les étudiants bénéficient tous d'un programme fortement axé sur la pratique : après quatre semestres de cours de base, les étudiants poursuivent avec un semestre consacré à la pratique pendant lequel ils peuvent mettre leurs connaissances en matière de planification et de construction de structures en bois à l'épreuve. Qu'il s'agisse de la conception de construction d'ossature bois ou à pans de bois, de planification de constructions en bois massif ou de structures bois, les possibilités offertes aux étudiants sont illimitées. L'objectif de cette formation est simple : apprendre aux étudiants à planifier la réalisation et la gestion des bâtiments de manière optimale. Des salles de travail modernes ainsi qu'un logiciel de modélisation des données du bâtiment (BIM) sont mis à la disposition des étudiants.



Du projet à la maison terminée

Le semestre pratique est suivi du séminaire « Construction bois » consacré à leur projet. Pendant cette période, les étudiants travaillent à la planification sectorielle des maisons qu'ils construisent avant de remettre les documents au groupe suivant. Celui-ci évalue les documents et élabore le dossier d'appel d'offres. Si des erreurs sont décelées dans le plan d'exécution ou lors de la planification de l'adjudication, les étudiants ont la possibilité de peaufiner leur projet. « Jusque là, tout n'est que théorie », explique le professeur Ulrich Grimminger, membre de la faculté Techniques du bois et Construction. « C'est pourquoi, pour aller encore plus loin, nous accompagnons jusque dans la phase de construction le projet de l'une des maisons planifiées lors du séminaire. À l'aide de ce bâtiment de référence, les étudiants doivent juger si leur planification permet le bon déroulement des travaux ». Une bonne coopération entre les différents corps de métier est donc importante, et certaines différences entre les éléments de construction doivent être prises en compte. Au semestre d'été 2017, les étudiants ont sélectionné la construction qui se prêtait le mieux à une mise en œuvre pratique. Ils ont porté leur choix sur un ouvrage de construction particulièrement rapide.



Le bon choix : les vis HECO

« La planification réalisée par les étudiants de Rosenheim était impeccable », conclut Markus Edhofer, ingénieur en construction bois de l'atelier de charpenterie Edhofer à Rosenheim. Ayant lui-même terminé un an auparavant ses études dans la filière « Construction bois et second œuvre », il a été chargé de diriger le projet des étudiants pour la construction du bâtiment 2017. Avec une équipe composée de huit personnes, il a érigé le gros œuvre en un temps record. Sur la dalle de fondation ont été montés les radiers, puis sur ceux-ci les parois extérieures et intérieures du bâtiment à deux étages. Que ce soit pour les plans élaborés ou pour les matériaux utilisés, les charpentiers devaient pouvoir se fier aux matériaux déterminés ou commandés par les étudiants et le bureau d'études chargé du suivi du projet. Markus Edhofer a en particulier salué le choix des moyens de fixation opéré par le bureau d'études Konbau GmbH dans lequel Monsieur Grimminger, professeur d'enseignement supérieur, travaille en tant qu'ingénieur : « Si nous avions pu choisir nous-mêmes les vis avec lesquelles nous voulions travailler, nous aurions également opté pour les vis HECO », déclare-t-il. Il connaît la qualité des vis HECO et la fiabilité de l'ensemble de la gamme du spécialiste implanté à Schramberg. Les quelques 10 000 vis HECO convenaient parfaitement pour compléter la technique d'assemblage et assurer la protection de la maison contre les forces de traction et de compression dues au vent. Les vis ont pu être mises en œuvre rapidement, facilement et de manière sûre.
(27/09/2018)










Site d'information de Cmp Bois, magazine professionnel de l'activité bois en France
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent
en vous adressant à Frustel Editions - 12 chemin Renaudin - F-92260 Fontenay aux Roses ou par fax au +33 956 061 048