Concept 345

Actus
Entreprises
Produits
Construction
Agenda
Revue
Contact
Rechercher :
A la une
Filière
Produits
Machines
Salons
Livres
Archives


La structure bois innovante du mur Respir


Respir est un nouveau concept d'ossature bois perspirante, déposé par Lallemant Fermetures, dont l'objectif est de supprimer les panneaux de contreventement et d’éviter les bois traités. La structure type du mur est faite de trois ossatures en douglas, deux classiques de 95mm pour les parties extérieures, qui enserrent une ossature de type fermette de 40mm très rigide avec des montants obliques, qui assurent le contreventement à la place d’un éventuel panneau, toujours possible mais devenu inutile en termes de structure.

Lallemant Fermetures Respir construction
La structure du mur Respir, débarrassée de ses isolants avec, de part et d’autre du contreventement de type fermette de 40mm, les deux ossatures de 95mm. Ces trois couches superposées permettent d’obtenir un mur très rigide, bien isolé et sans panneau supplémentaire.
crédit photo : Cmp Bois


L’objectif de Lallemant Fermetures avec Respir est de proposer une maison bois saine, en fabrication industrielle, quelle que soit son architecture.

Pour y arriver, Jean-Luc Lallemant est en train de faire certifier son mur Respir dans toutes ses configurations. C’est déjà le cas pour un revêtement en bardage et le processus suit son cours pour les finitions en enduit. Auparavant, il a investi dans un atelier complet de construction bois. Depuis le tronçonnage, en passant par la presse à fermettes, la table automatique Mach Diffusion V4 pour ossatures bois et la table papillon, pour finir par plusieurs postes de bardage et d’insertion des menuiseries, tout est là pour une fabrication industrielle de qualité.

Le concept du mur Respir est original et adapté à une maison 100% naturelle.

Montants en douglas non-traité, isolants en fibre de bois, absence de panneau de contreventement, le mur Respir propose une solution naturelle qui évite les émissions de produits toxiques du bâti. « La structure du mur Respir permet d’utiliser du douglas hors aubier non-traité, facile à se procurer en France dans des sections inférieures à 100mm », précise Jean-Luc Lallemant. Autre subtilité, les ossatures extérieures de 95mm reçoivent un isolant souple en fibre de bois ou en laine de roche tandis qu’au coeur du mur, c’est un isolant rigide en fibre de bois qui prend place et renforce l’isolation acoustique du mur tout en préservant sa perspirance.

Fabricant du mur Respir, la société Lallemant Fermetures a déjà construit un millier de maisons à ossature bois.

Fondée en 1954 par Jean Lallemant, l’entreprise familiale qui porte son nom est reprise par son fils Jean-Luc en 1984. A l’époque, la menuiserie compte cinq employés. Dès son arrivée, Jean-luc Lallemant développe deux secteurs d’activité principaux : la menuiserie industrielle, en se spécialisant dans les fermetures, et la construction bois. L’entreprise produira un millier de maisons à ossature bois sur une dizaine d’années avant de se consacrer uniquement à la fabrication de volets battants ou coulissants, de portes de garage et de portes de service. (30/11/2017)

www.lallemant.fr

www.arteck-france.com

Facebook Google plus Twitter Email











Site d'information de Cmp Bois, magazine professionnel de l'activité bois en France
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent
en vous adressant à Frustel Editions - 12 chemin Renaudin - F-92260 Fontenay aux Roses ou par fax au +33 956 061 048