Scm Group

Actus
Entreprises
Produits
Construction
Agenda
Revue
Contact
Rechercher :
A la une
Filière
Produits
Machines
Salons
Livres
Archives


Le chantier Sensations bois débute


Avec 150 logements en R+11, le projet Sensations, qui sera l’un des bâtiments en bois les plus hauts de France, démarre à Strasbourg. Ce programme en accession privée, situé dans le quartier du Port du Rhin, à proximité du jardin des Deux Rives, est en cours de réalisation par Eiffage Construction Strasbourg, qui a remporté avec Bouygues Immobilier le concours lancé en 2013 par l'Eurométropole de Strasbourg pour l'aménagement d'un îlot démonstrateur résidentiel passif en bois et biosourcé.

Eiffage immeubles bois Strasbourg
crédit photo : KOZ Architectes


Sensations est un immeuble bois de 37 mètres.

Les niveaux de performance seront bien au-dessus de la réglementation thermique, avec pour cible minimale le label Bâtiment à énergie passive (Bepas). Le programme doit globalement tendre vers l’énergie positive à des coûts maitrisés. Ainsi, les besoins en chauffage n’excèderont pas 15kWh/m² habitable/an. La structure de 11 étages culmine à 37 mètres à partir d’un socle RDC en béton. Les façades, les cages d'escaliers, ascenseurs ainsi que les planchers sont réalisés en panneaux en bois lamellé-croisé CLT, associés à une structure poteaux / poutres en lamellé-collé. En cas de séisme, ce sont les façades qui assurent la stabilité. La conception a duré un an.

Confort thermique et qualité de l'air

Une réflexion a été menée pour améliorer la qualité de l’air intérieur des appartements, en s’attachant à utiliser des matériaux à faible émission de polluants : les faux plafonds éliminent 80 % des principaux COV (Composés Organiques Volatiles), les peintures murales sont classées A+ à faible émission de solvants et les revêtements de sols se composent de matériaux majoritairement naturels et recyclables.

Un confort thermique économique est également proposé aux futurs habitants avec l’utilisation d’un plancher réversible, permettant de couvrir les besoins de chauffage en hiver et d’assurer le rafraîchissement en période estivale. En hiver, une pompe à chaleur capte l’énergie naturelle de la nappe rhénane et la restitue par la chape chauffante au sol et pour le pré-chauffage de l’eau chaude sanitaire. En été, le système de rafraîchissement de type « Natural Cooling » permet au sol de transmettre sa fraîcheur et d’adoucir la température de l’air. Les consommations énergétiques des futurs occupants sont alors réduites par rapport à un système de climatisation classique. (10/10/2017)

Facebook Google plus Twitter Email











Site d'information de Cmp Bois, magazine professionnel de l'activité bois en France
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent
en vous adressant à Frustel Editions - 12 chemin Renaudin - F-92260 Fontenay aux Roses ou par fax au +33 956 061 048