Biesse


L'Allemagne limite le traitement chimique du bois


Que ce soit le bois massif ou les produits techniques comme le KVH, le Duobalken ou le Triobalken, les bois séchés artificiellement à moins de 20% d'humidité ne sont pas particulièrement vulnérables aux insectes et peuvent se passer d'un traitement chimique s'ils sont mis en oeuvre de manière à être protégés, selon les normes DIN 68800-1 et -2.


allemagne,limite,traitement,chimique,bois,kvh,produits
crédit photo : Überwachungsgemeinschaft Konstruktionsvollholz

Une norme qui préconise de limiter préventivement l'exposition du bois

Basées sur l'expérience accumulée ces vingt dernières années en Allemagne et en Autriche, ces normes déconseillent fortement de traiter les bois sauf lorsque toutes les autres solutions ont été épuisées. Elles mettent l'accent sur le rôle de la mise en oeuvre du bois dans la prévention. Ainsi le KVH, le Duobalken ou le Triobalken peuvent être utilisés sans restriction dans toutes les parties d'une construction, aussi bien dans les pièces habitées que dans les espaces abrités. Pour les pièces humides et les combles, du KVH purgé d'aubier est disponible.

Des situations différentes entre l'Allemagne et la France

La publication de cette norme vient éclairer un fait qui distingue nos deux pays : les bois allemand sont livrés non-traités. Ce choix est entre autres la conséquence d'une moindre présence des insectes xylophages outre-Rhin et notamment des plus voraces d'entre eux : les termites. Mais il souligne aussi que d'autres moyens sont disponibles pour protéger les bâtiments en bois, tel que les films anti-termites du type Termifilm de Sarpap, ou telle qu'une mise en oeuvre adéquate couplée à un bon choix d'essences. Autant de solutions complémentaires pour favoriser le développement du bois dans la construction.
(09/10/2013)




Cmp Bois est le site professionnel d'information de tous les usages du bois en France. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent en vous adressant à :
Frustel Éditions - 12 chemin Renaudin - F-92260 Fontenay aux Roses ou par fax au +33 956 061 048