Mach Diffusion



machines

Biesse reste leader en 2020 et confiant pour 2021


Les portes ouvertes Inside in Action de Biesse ont été l'occasion pour Laurent Maziès et son équipe de livrer un premier bilan de 2020 et des perspectives 2021 pour la filiale française. Si le coût d'arrêt mis à une année pleines de promesses au mois de mars a laissé des traces, 2020 devrait s'inscrire en recul d'une dizaine de de pourcents "seulement" à 45 millions d'euros de chiffre d'affaires environ : la filière bois a bien redémarré et Biesse avec, laissant augurer une belle croissance en 2021.


Biesse Inside in action portes ouvertes 2020
crédit photo : Biesse

Biesse France a réussi a amortir le choc du confinement.

Après une très bonne année 2019, qui a vu Biesse France dépasser les 48 millions d'euros de chiffre d'affaires et s'établir en solide leader de la machine à bois dans l'hexagone, 2020 promettait d'être meilleure encore avec plus de 50 millions d'euros prévus. Le salon Eurobois avait confirmé cette tendance en livrant un excellent cru.

Mais mi-mars, dès le début du confinement, l'activité a chuté brutalement pour rester amorphe jusqu'à la fin de cette période au mois de mai. Les commandes n'ont vraiment repris qu'au déconfinement avec deux mois de retard. Et ce n'est que grâce à la mobilisation des équipes de Biesse France, à l'optimisation de l'utilisation des outils de service digitaux et au redémarrage rapide de l'activité de la filière bois, que la filiale de Lyon a pu combler en partie son manque à gagner.

Selon Laurent Maziès, directeur de Biesse France, les perspectives 2021 sont bonnes.

Aujourd'hui, le constat dressé par Laurent Maziès est que la demande des professionnels de la filière bois en matière de machines, de services et d'optimisation de production est là. Certes, elle a évolué à travers de nombreuses reconversions forcées comme celles des standistes, qui ont vu l'activité des salons disparaître. Mais de nouveaux secteurs ont vu le jour, plus orientés vers la protection que la communication, et ils ont tout autant besoin de fabricants de machines expérimentés pour les conseiller et les accompagner.

C'est pourquoi Laurent Maziès est optimiste pour 2021. Le principe de confinement n'est plus à l'ordre du jour et la plupart des secteurs vont redémarrer complètement à terme avec des demandes d'agencement renforcées. La construction bois aussi est très demandeuse de moyens de production tels que ceux proposés par Biesse Uniteam. Et même si les capacité de cette filiale du groupe Biesse sont encore trop limitées pour répondre à toutes les demandes, il s'agit d'un potentiel de croissance fort.

Biesse met la production industrielle à portée des PME du bois.

Un des points soulignés par Laurent Maziès dans la réussite de Biesse France, avant comme après la crise, est la capacité de proposer des lignes de production automatisées et cohérentes à des entreprises de taille moyenne. Les magasins robotisés couplés à des machines et des robots de chargement/déchargement permettent de proposer des solutions de production accessibles et efficaces. Biesse ajoute à cela un suivi digital de la production et des machines afin d'optimiser le travail. Autant d'atouts qui font de Biesse France un partenaire apprécié des professionnels de la filière bois. D'autant plus que la filiale a mis l'accent sur la qualité de service. Elle va d'ailleurs embaucher 4 nouveaux commerciaux et 8 nouveaux techniciens en 2021 pour faire face à sa croissance et accompagner au mieux ses clients.
(14/10/2020)
Cmp Bois est le site professionnel d'information de tous les usages du bois en France. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent en vous adressant à :
Frustel Éditions - 12 chemin Renaudin - F-92260 Fontenay aux Roses ou par fax au +33 956 061 048