Heco Schrauben



Traitement et finition

Le FCBA teste une méthode insecticide curative basée sur la chaleur


FCBA, en collaboration avec les professionnels certifiés CTB A+ et des laboratoires de recherche en biologie, a développé et formalisé une technique de traitement préventif et curatif des bois contre les insectes à larves xylophages. Fondée sur l’utilisation de la chaleur, cette méthodologie curative, décrite dans le nouveau référentiel de prescriptions techniques CTB A+, vise à élargir les approches pour lutter efficacement contre les insectes et limiter le recours aux produits biocides.


FCBA CTBA+ test insecticide chaleur
crédit photo : FCBA / CTBA+

L'objectif du FCBA est de proposer une nouvelle solution pour lutter contre les insectes à larve xylophage.

Capricornes, hespérophanes, lyctus, petites et grosses vrillettes… : les insectes xylophages sont nombreux et peuvent générer des dégâts considérables dans les constructions bois, les charpentes, les menuiseries… Un traitement curatif efficace permet de stopper les infestations.

Dans ce contexte, le recours aux produits biocides, particulièrement encadré sur le plan réglementaire, est aujourd’hui l’une des solutions les plus utilisées et largement éprouvées. Afin de permettre aux professionnels qui le souhaitent de disposer d’alternatives tout aussi efficaces, tout en tenant compte des préoccupations sanitaires croissantes, FCBA et les entreprises certifiées CTB A+, ont souhaité affiner et formaliser, dans un nouveau référentiel de prescriptions techniques, une méthodologie importée d’Europe du Nord : le traitement curatif des bois par la chaleur, directement au cœur des zones infestées.

Principe du traitement insecticide curatif du bois par la chaleur.

Tout l’enjeu des travaux de Recherche & Développement réalisés par FCBA et les entreprises CTB A+ a été de qualifier une technique innovante, utilisée dans les pays d’Europe du Nord et décrite dans la norme allemande DIN 68800, puis de formaliser une méthodologie dédiée et encadrée, déployable sur le marché français.

Différents essais ont ainsi été réalisés en laboratoires, associés à des chantiers expérimentaux, notamment pour déterminer le niveau de température à atteindre et la durée pendant laquelle le maintenir pour détruire les insectes xylophages.

Le mode opératoire choisi consiste à placer des sondes de température au cœur du bois. Le bois est ensuite chauffé afin d'atteindre une température interne de minimum 55°C, pendant au moins 1H, qui va tuer tous les insectes xylophages. Alternative pertinente aux produits biocides pour certaines typologies de chantiers, cette technique est par exemple particulièrement efficace sur des bois peints ou vernis que le propriétaire ne souhaite pas décaper.

Après cette première phase de R&D, FCBA et les entreprises certifiées CTB A+ poursuivent les travaux.

L’objectif sera de s’assurer de l’efficacité technique et de la viabilité économique de la méthodologie qualifiée et formalisée pour les insectes xylophages, cette fois sur la mérule. Une première campagne d’essais a dans ce contexte déjà été menée en laboratoire, confirmant les données de la norme allemande DIN 68800. D’autres essais sont lancés en laboratoire et semi-terrain, pour des résultats attendus fin 2020. Dans ce cadre, une autre technique alternative sera également envisagée : le traitement des bois infestés via micro-ondes.
(09/03/2020)
Cmp Bois est le site professionnel d'information de tous les usages du bois en France. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent en vous adressant à :
Frustel Éditions - 12 chemin Renaudin - F-92260 Fontenay aux Roses ou par fax au +33 956 061 048