Scm Group France




Construction bois

Une maison en bois lamellé-croisé transportée grâce aux vis Heco



L'atelier de charpenterie bavarois Edhofer a presque entièrement préfabriqué une maison de campagne en bois lamellé-croisé : tous les éléments de sol et muraux ont été assemblés et vissés en deux modules directement dans l'atelier de montage. Les différentes parties de la maison ont dû être transportées en Autriche et l'entreprise devait donc pouvoir faire confiance à la solidité des moyens d'assemblage : c'est pourquoi elle a utilisé des vis HECO, et notamment à tête ronde large XL, qui garantissent une répartition homogène de la charge.





La préfabrication de modules : un jeu d'enfant pour les charpentiers

L'atelier de charpenterie Edhofer a séparé la résidence en deux modules d'environ 10 m de long x 3,5 m de large chacun avec plusieurs éléments de toiture. Avantages de ce type de construction : certaines étapes de travail sont effectuées dans l'atelier de montage de l'entreprise, selon les besoins, pour réduire la durée de construction sur place. Dans le cas de cette petite résidence secondaire, cela impliquait déjà de l'équiper en Allemagne, de son isolation et de sa façade. Mais l'atelier de charpenterie Edhofer n'était pas seulement chargé de planifier et d'assembler le gros-œuvre, il devait aussi coordonner les autres corps de métiers. Une raison de plus pour pousser au plus haut niveau possible le degré de préfabrication des modules pour faciliter l'orchestration de toutes les parties prenantes du projet.

Les charpentiers devaient tenir compte en outre d'une particularité lors de la planification du bâtiment : l'Autriche applique en effet des exigences énergétiques plus strictes. Par conséquent, le plafond a été doté d'une isolation d'une épaisseur supérieure de 8 cm pour atteindre une section de 28 cm au total, ce qui donne maintenant à la construction une charge thermique minimale de 2 kW, égale à la puissance d'une bouilloire électrique. Les charpentiers ont fixé la structure inférieure pour le bardage horizontal en mélèze aux murs en bois massif à travers l'isolation. Ils ont utilisé pour cela des vis partiellement filetées HECO. Grâce au logiciel de calcul HCS du fabricant de vis, les charpentiers n'ont rencontré aucune difficulté pour dimensionner la construction bois en conformité avec la norme autrichienne.



Choix des vis : pour plus de sécurité

Pour fixer les différents éléments comme les murs et les plafonds, l'atelier de charpenterie a utilisé les vis HECO-TOPIX à tête ronde large XL, aux propriétés si particulières. Avec un diamètre de 22,5 mm, la vis HECO-TOPIX à tête ronde large XL convient particulièrement bien à la répartition de charges élevées. « Les modules doivent supporter pas mal de contraintes lorsqu'ils sont hissés sur le camion et pendant transport, explique Andreas Edhofer, ingénieur en construction bois. C'est la raison pour laquelle les assemblages entre les éléments de sol, muraux et de plafond doivent absolument être très solides. La vis à tête ronde large XL révèle surtout dans les assemblages angulaires toute son efficacité parce qu'elle exerce une plus forte pression de serrage. » Comme toutes les vis TOPIX, la vis HECO-TOPIX à tête ronde large XL est mise en œuvre rapidement et de manière fiable avec des couples de vissage faibles et sans qu'il faille percer des avant-trous dans les éléments de construction. Là où des forces horizontales interviennent et où il faut transmettre des forces de cisaillement, par exemple pour fixer les parois intérieures, les charpentiers ont placé les vis HECO-TOPIX-CC dans un angle de 45°. La charge à dissiper est alors dérivée par le filet total.



Trois semaines pour permettre aux propriétaires d’emménager dans leur résidence secondaire.

Deux jours ont suffi pour visser le gros-œuvre avant de s'attaquer à l'aménagement intérieur dans l'atelier de montage. « Nous avons exploité au maximum les avantages de la préfabrication et avons déjà fait équiper les modules avec les installations sanitaires et électriques, le carrelage de la salle de bains et les portes et fenêtres, précise Andreas Edhofer qui endossait pour la première fois avec son frère Markus le rôle d'entrepreneur général pour une maison de construction modulaire. » Après leur montage sans aucun problème dans l'atelier, les modules ont été chargés sur le camion pour leur transport vers l'Autriche. La construction sur place a montré que les différents éléments du bâtiment avaient bien supporté le voyage. De même, lorsqu'ils étaient suspendus dans le vide, les assemblages ont tenu. Il n'y avait plus alors qu'à réunir et assembler les différents modules.
(10/10/2019)

Cmp Bois est le site professionnel d'information de tous les usages du bois en France. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent en vous adressant à :
Frustel Editions - 12 chemin Renaudin - F-92260 Fontenay aux Roses ou par fax au +33 956 061 048