Hundegger



Construction bois

La dynamique de la construction bois en Île de France


Historiquement présent dans le bâti ancien puis délaissé au profit de l’acier et du béton, le bois retrouve ses lettres de noblesse dans la construction francilienne depuis une dizaine d’années. Certes, le bois est à l’honneur pour la reconstruction de la charpente de Notre-Dame de Paris et pour la construction du village olympique de Paris 2024 mais il est aussi de plus en plus présent dans des projets plus modestes, collectifs comme individuels.


La dynamique de la construction bois en Île de France en 2021
crédit photo : Ville de Rosny-sous-bois

Une enquête qui porte sur 590 projets

Afin de mieux suivre quantitativement et qualitativement son évolution, l’Agence Régionale Énergie Climat s’est associée à une enquête sur la construction bois de FIBois Île-de-France, financée par la Région Île-de-France et la direction régionale de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie. Un ensemble de 590 projets livrés sur la période 2015-2020, ayant utilisé massivement le bois en structure, enveloppe, isolation et aménagements intérieurs et extérieurs ont été identifiés et documentés par l’enquête (sur un total estimé à plus de 1 000 projets de ce type sur la période). La base de données ainsi constituée permet d’analyser les types de construction qui structurent le marché, de répertorier les acteurs et les territoires impliqués, les projets emblématiques, les ressources utilisées. Ces analyses sont également l’occasion d’évaluer dans quelle mesure le contexte francilien constituerait-il un terreau favorable pour faire du bois l’un des marqueurs des villes de demain.

Le marché francilien de la construction mixte et bois est tiré par les logements collectifs.

L'analyse des données récoltées montre un marché dynamique et soutenu sur trois types de bâtiments : les logements collectifs (34 % des projets), les logements individuels ou lotissements (19 %) et les bâtiments d’enseignement (18 %). Les bureaux et administrations représentent également une part importante du marché (10 %).

Les projets recensés sont en majorité des projets de construction neuve (58% des projets), devant les projets d’extension-surélévation (24%) et de rénovation (19%). Certains projets sont mixtes :5% des projets sont à la fois des projets de rénovation et d’extension-surélévation, 0,7% à la fois des projets de construction et de rénovation, et 0,3% à la fois des projets de construction neuve et d’extension-rénovation.

Le neuf a pris le pas sur les extensions bois en région parisienne.

La consultation a permis d’identifier 14 962 logements collectifs en bois et 406 logements individuels (y compris des lotissements). Les logements en bois sont majoritairement des constructions neuves (61 % des projets de logements), plutôt que des extensions ou des surélévations (27 %) ou encore des rénovations (11 %). Ce nombre important de constructions de logements collectifs en Île-de-France en fait l’une des régions françaises les plus dynamiques, après l’Auvergne-Rhône-Alpes et la Nouvelle-Aquitaine. Le nombre de logements individuels construits en bois est cependant certainement sous-estimé par rapport au marché total, le secteur étant par nature très dispersé et faiblement renseigné dans les enquêtes.
(28/04/2021)

Pinterest LinkedIn Twitter Email


Cmp Bois est le site professionnel d'information de tous les usages du bois en France. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent en vous adressant à :
Frustel Éditions - 12 chemin Renaudin - F-92260 Fontenay aux Roses ou par fax au +33 956 061 048