Hundegger


Investir pour développer


Le 29 avril 2016, l’entreprise Lespiaucq organisait une journée portes ouvertes pour l’inauguration de sa nouvelle ligne Bosmob de fabrication d’ossatures bois. Créée en 1960 par Pierre Lespiaucq et dirigée par son fils Eric, l'entreprise a d'abord réalisé des bowlings, puis construit des maisons bois; un temps fabricant de lamellé-collé, elle est aujourd'hui industriel du bois, fournissant charpentes, fermettes, lamellé-collé, structures bois et bois d'oeuvre. Aujourd’hui, l’entreprise est installée dans 3370 mètres carrés de bâtiments fermés et 1060 d’abris couverts dont 580 pour le stockage du bois. L’activité se répartit entre la taille de charpente traditionnelle et de lamellé- collé, qui représente 45% du chiffre d’affaires, ce qui correspond à 1500 mètres cubes par an de fabrication, le négoce de 1000 mètres cubes de bois et la production de 8000 mètres carrés de murs, ce dernier point devant augmenter sensiblement dans les prochains mois grâce à l’arrivée de la Bosmob. Hormis la menuiserie bois, l’entreprise intervient sur tous les aspects du bois dans la construction. Pour élargir encore son champ d’action, Eric Lespiaucq a lancé en 2010 une autre société : un bureau d’études multi-matériaux Baptisé Ingénierie Landes Etudes ou ILE. Toujours à l’affût des dernières tendances, grâce à ce bureau d’études, il est en mesure d’accompagner tout projet de construction.



L'entreprise Lespiaucq a plus de 50 ans d'existence.

Créée en 1960 par Pierre Lespiaucq, Compagnon Charpentier, l’entreprise qui porte son nom a d’abord eu comme activité la réalisation de bowlings. Après quelques années et la contribution à l’installation des principaux établissements de France, la réalisation de charpentes et de couvertures traditionnelles des maisons individuelles sur la côte landaise devient l’objet principal. Les établissements Lespiaucq s’installent à Angresse (40) en 1973 et deviennent la Sarl Lespiaucq et Fils dès 1974. C’est cette même année que l’entreprise se diversifie et commence à fabriquer du bois lamellé-collé, une activité qui va assurer son développement pendant plus de trente ans. En 1992, Eric Lespiaucq rejoint son père dans l’entreprise et crée un bureau d’études interne afin de pouvoir seconder leurs partenaires dans la conception de leurs projets.

Dès 1997, l’entreprise Lespiaucq assemble en semi-série des ossatures bois.

Lors de l’arrivée d’Eric Lespiaucq, l’activité de fabrication d’ossatures bois est embryonnaire. Stimulée par le bureau d’études, elle va se développer et amener l’ouverture d’une ligne de fabrication de murs à ossature bois en semi-série. A l’époque, l’assemblage se fait sur des tables à montants en bois à quarante centimètres du sol. L’équipement est basique mais permet d’acquérir une expérience de l’industrialisation des processus. Parallèlement, l’automatisation suit aussi son cours dans l’atelier de charpente puisqu’en 1999, le premier centre d’usinage à commande numérique y fait son entrée. Au milieu des années 2000, face à une concurrence internationale à faible coût de main d’oeuvre, la production de bois lamellé-collé est progressivement arrêtée. L’entreprise continue de concevoir des projets et de fournir du lamellé-collé mais la production est sous-traitée. C’est aussi à ce moment que toutes les activités de pose sont interrompues pour se concentrer uniquement sur la conception, la fabrication et le négoce. L’année 2006 voit le lancement de l’activité de fabrication de charpentes industrielles dites fermettes.

A partir de 2007, l'entreprise Lespiaucq devient un industriel au service de la construction bois.
Après l’arrêt définitif de la pose en 2007, le matériel de fabrication de charpente traditionnelle est renouvelé et un centre d’usinage K2i d’Hundegger prend sa place dans l’atelier, accompagné d’un centre de débit Speed-Cut, de marque Hundegger lui aussi, destiné à la coupe des bois de fermettes et des montants d’ossature bois. Grâce à ses investissements répétés et judicieux, l’entreprise Lespiaucq devient un industriel du bois à part entière qui fournit de la charpente traditionnelle, des fermettes, des ossatures bois et du bois d’oeuvre dont du bois lamellé-collé, du KVH, des panneaux et du bois d’ossatures. Son stock sert à la fois à alimenter son activité, à compléter son offre et à réguler sa trésorerie qui trouve là une valorisation bien venue. C’est ce volant de réserve qui a permis de faire face à la forte baisse d’activité que la région a connue en 2013 et qui fait qu’aujourd’hui encore l’investissement reste le moteur du développement de Lespiaucq.

La ligne de fabrication d’ossatures bois s’est enrichie d’une table automatique Bosmob fin 2015.

«La fabrication de murs à ossature bois est une activité très porteuse dans la région et il était primordial pour nous d’adapter notre capacité de production à la demande», explique Eric Lespiaucq, dirigeant de l’entreprise. Pour augmenter les mètres carrés fabriqués, il a fait le choix de passer à une table automatique de clouage et de défonçage Bosmob de chez Bostitch. Grâce à elle, dans un premier temps, le cadrage et le montage de l’ossature de base sont grandement simplifiés et accélérés. Après positionnement manuel des panneaux, la Bosmob réalise aussi la piqûre du contreventement puis le défonçage des ouvertures. Il suffit ensuite d’étendre le pare-pluie à partir de son enrouleur et de présenter un à un les tasseaux pour les clouer et finaliser la face extérieure du mur. Après retournement, il est garni d’isolant et fermé par le pare-vapeur avant de recevoir des panneaux d’habillage intérieur. «La demande en murs fermés est de plus en plus forte et nous permet de garantir une fabrication minutieuse en atelier», précise Eric Lespiaucq. Il ne manque plus qu’un système de retournement pour optimiser la ligne de fabrication. Il fera probablement l’objet d’un prochain investissement.
(13/06/2016)
Cmp Bois est le site professionnel d'information de tous les usages du bois en France. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent en vous adressant à : Frustel Éditions - 12 chemin Renaudin - F-92260 Fontenay aux Roses