Biesse


Le bois massif 4.0 à Nancy


Après des journées InTech de Weinig 2016 très réussies, le Forum Bois Construction sera aussi l’occasion de découvrir en direct les technologies du groupe. Fin 2016, un millier de professionnels du monde entier avaient fait le déplacement pour découvrir sur plus de 4000 m², 35 solutions présentées en démonstration avec en guise fil rouge les capacités de mise en réseau de toutes les machines du groupe, qu’elles soient de marque Weinig ou Holz-Her.


Portes ouvertes 2016 Weinig Holz-Her
À l’instar des centres d’usinage, la moulurière Powermat 2400 dispose dorénavant du fraisage de contours, un des nouveautés présentées lors des journées Intech de Weinig.
crédit photo : Cmp Bois

Weinig sous le signe de la numérisation et des réseaux.

La communication entre les machines de production et le reste de l’entreprise a longtemps été cantonnée à l’envoi d’instructions à l’atelier depuis le bureau d’études. Avec le concept d’Industrie 4.0, la mise en réseau local et à distance, sur des interfaces internet, offre de nouvelles possibilités telles que l’automatisation, le suivi de production, la maintenance à distance, la récolte et l’analyse de données de fabrication, la simplification des process et l’intégration des postes de travail dans un système complet de production. La bonne exploitation des progrès des machines est maintenant en partie conditionnée à leur capacité à être reliées aux équipements existants. La plupart des produits du groupe Weinig disposent dorénavant de l’interface nécessaire, distinguée par le signe W4.0 Digital, que l’on retrouve sur leur chassis. La gamme de solutions logicielles pour optimiser l’utilisation de cette connectivité va du System Plus pour le rabotage et le profilage, à l’OptiPal pour le débit, en passant par Fencon pour la fabrication de fenêtres. Grâce aux logiciels Millvision et Envision, tous les process peuvent être suivis et pilotés, de la prise de commande à la livraison du produit fini, en passant par toutes les étapes de transformation et d’usinage.

Des démonstrations et des conférences, à l’appui des dernières innovations du groupe.

L’intérêt principal des journées InTech est bien sûr de découvrir les machines et les logiciels du groupe en action. Parmi les 35 solutions présentées, de nombreuses nouveautés ont attiré l’attention : citons par exemple le système OptiCut S60 wflex+, qui débite de façon entièrement automatique en longueur et en largeur en une seule passe, la panneauteuse ProfiPress T Next Generation aux performances boostées par le séchage haute fréquence ou encore la Powermat 2400 dotée du fraisage de contours sur les quatre faces, qui transpose sur la profileuse une application typique des centres d’usinage. Les visiteurs ont également pu découvrir en action des installations de clients opérationnelles, en particulier et pour la première fois la fabrication de meubles sur un système Conturex. La démonstration de ces installations complexes a été rendue possible par l’intégration des bâtiment de montage aux surfaces d’exposition. «C’est le gros point fort de l’InTech», a souligné Wolfgang Pöschl, président du directoire du groupe Weinig. Souhaitant affirmer sa capacité à jouer un rôle clé et à accompagner les professionnels du bois dans cette évolution, le groupe a en outre proposé des conférences sur le thème des défis de l’industrie 4.0, animées par un conférencier invité, expert reconnu de ce domaine, et qui en a présenté les principaux aspects et enjeux.

Des résultats à la hauteur des performances récentes du groupe.

Au total, une trentaine de machines et de systèmes ont été vendus lors des journées InTech 2016, soit un volume de commandes sensiblement supérieur à celui de la dernière édition de 2014. La veille de l’ouverture, le président du directoire a donné sa traditionnelle conférence de presse avec le directeur des ventes Gregor Baumbusch, le directeur financier Gerald Schmidt et les directeurs des secteurs de produits, pour répondre aux questions des 30 représentants de la presse spécialisée présents. Les résultats commerciaux étaient un des sujets phares. Pour l’exercice en cours, le groupe devrait réaliser un chiffre d’affaires global de 380 millions d’euros, ce qui représente une augmentation de 6% par rapport à l’année précédente et qui fait de Weinig un des leaders mondiaux des machines et des systèmes d’usinage du bois massif et des matériaux dérivés du bois. «Dans l’ensemble, une évolution réjouissante qui devrait se poursuivre l’année prochaine si l’on se fie à la situation actuelle», a conclu Wolfgang Pöschl.
(05/04/2017)
Cmp Bois est le site professionnel d'information de tous les usages du bois en France. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent en vous adressant à : Frustel Éditions - 12 chemin Renaudin - F-92260 Fontenay aux Roses