Heco Schrauben



Bois et dérivés

Du CLT en tulipier de Virginie


Développé conjointement par dRMM Architects, l'American Hardwood Export Council (AHEC) et le bureau d'études Arup, le CLT de tulipier de Virginie multiplie les projets en Angleterre. En effet, cette essence feuillue, connue sous le nom d'american tulipwood ou liriodendron tulipifera, se prête bien au collage en bois lamellé ou en CLT (bois lamellé-croisé) et pourrait permettre de réaliser des éléments de construction compétitifs avec les CLT à base de résineux.



Pourquoi choisir le tulipier de Virginie pour fabriquer du CLT ?

Ce choix est bien sûr au premier chef poussé par l'American Hardwood Export Council (AHEC), dont la fonction est de promouvoir les essences feuillues américaines à l'exportation. L'AHEC suit de près les développements de la construction bois dans le monde et n'a pas manqué de noter l'émergence des bois collés : lamellé, lamibois (LVL) ou bois lamellé-croisé (CLT). Ce dernier, surtout, a retenu toute son attention. Impliqué dans la structure de nombreux projets de bâtiments bois de grande hauteur, son potentiel en volume de consommation future est considéré comme très important. Encore faut-il disposer d'une essence capable de répondre à cette demande croissante tout en étant compétitive face au béton. C'est le cas semble-t-il du tulipier de Virginie, bon marché, doté de caractéristiques mécaniques élevées pour une densité de 449 kg/m3, de l'ordre de celle du peuplier ou de l'épicéa.
(20/09/2016)
Cmp Bois est le site professionnel d'information de tous les usages du bois en France. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent en vous adressant à :
Frustel Éditions - 12 chemin Renaudin - F-92260 Fontenay aux Roses ou par fax au +33 956 061 048