Biesse


Les pins de France se distinguent


Utilisés dans l'industrie, la logistique, la construction, l'agencement et les aménagements extérieurs, les pins de France représentent 25% de la récolte dans notre pays. Ces pins, majoritairement maritimes et sylvestres, deviennent panneaux, isolants, charpentes, montants d'ossatures bois, lambris, parquets, lames de terrasses et bardages, en massif, en abouté, en BMR ou en lamellé.



Un valorisation privilégiée des pins de France dans l'habitat et la construction

Le pin est notamment utilisé pour la fabrication de charpentes ou de murs à ossature bois. Il bénéficie pour cela, sur demande, du classement mécanique et du marquage règlementaire CE nécessaires à tout composant de construction. Il peut être séché, raboté, abouté ou lamellé-collé de manière à produire des pièces de grande taille et d’une grande fiabilité. Le pin habille également de nombreuses parois extérieures de bâtiment. Pour cet usage, plusieurs procédés permettent de garantir sa résistance aux intempéries, l’imprégnation sous pression étant la plus efficace. Elle permet en outre de donner une teinte verte ou brune au bois qui tient bien dans le temps et permet un grisonnement progressif et uniforme du bois. Quant à la décoration des intérieurs, le pin est fréquemment choisi par les décorateurs ou les designers car c’est une essence facile à travailler et sur laquelle on peut appliquer de nombreux types de finitions.

Les pins de France sont performants en intérieur comme en extérieur

Par les innovations qu’il a suscitées, le pin permet aujourd’hui toutes les fantaisies et confère aux intérieurs une originalité sur-mesure, qu’il soit utilisé en parquet, en revêtement mural ou en plafond. Enfin, selon le fascicule FD P20-651, le pin est à ce jour le seul bois résineux capable d’une longévité supérieure à 10 ans en classe d’emploi 4. Définie par la norme NF EN 335, cette classe regroupe les ouvrages extérieurs horizontaux ou en contact avec le sol : jardinières, terrasses, mobilier, piscines, chalets, etc. Le « pin classe 4 » comme on l’appelle est obtenu par imprégnation et prend une teinte verte, brune ou même grise. Sa durabilité peut faire l’objet d’une garantie fournisseur. C’est le matériau de prédilection des paysagistes, des jardiniers mais aussi des entreprises de Travaux Publics. Avec le pin classe 4 sont réalisées des glissières routières de sécurité, des murs anti-bruit, des passerelles et des jeux de plein-air. Pour lutter contre les idées reçues, une étude est en cours au FCBA pour prouver la durabilité exceptionnelle des pins de France imprégnés pour une utilisation en classe 4.
(22/04/2014)
Cmp Bois est le site professionnel d'information de tous les usages du bois en France. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent en vous adressant à : Frustel Éditions - 12 chemin Renaudin - F-92260 Fontenay aux Roses