Simpson Strong-Tie



Construction Bois

Morlaix fait son cinéma en passant du tabac au bois


Bâtie à partir de 1736 par Jacques-François Blondel, architecte de Louis XV, la Manufacture des Tabacs de Morlaix a cessé son activité historique en 2004. Elle accueille maintenant trois salles de cinéma qui se distinguent par leur structure en forme de coque de bateau inversée : une architecture atypique qui a demandé à Charpentes Fournier la création de 220 pièces, toutes uniques et pour nombreuses d’entre elles avec des rayons de cintrage très prononcés.


Grâce à Charpentes Fournier Morlaix fait son cinéma en passant du tabac au bois
crédit photo : Crédit photo SOPREMA Entreprises - Photographe Philippe ROBIN

La reconversion de la Manufacture des Tabacs de Morlaix a duré plus de 20 ans.

Dès 2000, anticipant la fermeture de la Manufacture des Tabacs, les institutions locales et les élus se sont mobilisés pour proposer un projet de reconversion du site, d’une superficie totale de 21 000 m². Au fil des années, une maison d'édition en langue bretonne, la direction d'un organe de presse régional, le siège de Morlaix Communauté, un pôle universitaire, des associations ou encore des ateliers d'artistes s’y sont installés. Le SEW, qui sera inauguré début octobre, s’inscrit dans cette volonté de revalorisation de ce patrimoine finistérien. Le nouvel équipement culturel de création et de diffusion est porté par trois associations locales Salamandre, Entresort et Wart, d’où son nom SEW. Il accueille sur presque 5 000 m², trois salles de cinéma (46, 98 et 145 places), une salle de spectacles (230 places assises et 900 places debout), deux salles de répétitions, une salle de travail pour la compagnie de théâtre Catalyse, un bar, un restaurant, des bureaux et un foyer comprenant un vestiaire, une billetterie et une librairie. L'architecture est signée de l'Atelier Construire connu pour ses réhabilitations d'anciens lieux industriels délaissés, et LAAB Architectes.

Une charpente sur mesure pour un projet exceptionnel

Dès janvier 2019, l’entreprise Charpentes Fournier a été mandatée par la SARL Dilasser pour réaliser l’étude, la fabrication et le taillage de 150 m³ de charpentes en bois d’épicéa des trois salles de cinéma. Se déployant sur une double hauteur R+1 et R+2, elles se distinguent par leur structure en forme de coque de bateau inversée. Une architecture atypique qui a demandé la création de 220 pièces, toutes uniques et pour nombreuses d’entre elles avec des rayons de cintrage très prononcés.

« Nous sommes sortis de la production en série traditionnelle pour relever un défi qui se rapproche davantage d’un travail artistique où sur-mesure et précision sont au cœur de la conception. Cela a engendré des centaines d’heures de travail pour nos équipes à chacune des étapes : plans de collage, programmation de la machine de taille depuis la maquette 3D, collage puis taillage des pièces. », explique Sébastien VIALA, Directeur d’Exploitation Charpentes Fournier.

Un travail minutieux de conception, de fabrication et de transport

À partir des plans de dimensionnement réalisés par B.A-BOIS, le bureau d’études de Charpentes Fournier a créé des gabarits de collage. Au total, 40 différents ont été nécessaires pour les 80 pièces de bois cintrées, soit environ 380 heures de travail. Leurs rayons de cintrage resserrés ont exigé l’utilisation de lamelles bois de 13 mm, contre 45 ou 33 mm pour des chantiers plus classiques. L’équipe en atelier a donc dû refendre une à une ces lamelles pour atteindre l’épaisseur qui conviendrait au projet.

Pour obtenir une symétrie parfaite entre les éléments qui se faisaient face sur les coques de bateaux inversées, Charpentes Fournier a programmé systématiquement deux taillages numériques pour chaque gabarit de collage, en près de 400 heures. Sur ce banc de taillage, les pièces étaient coupées aux bonnes longueurs, les trous percés, les fentes en âmes réalisées pour masquer les connecteurs métalliques, les rainures défoncées pour dissimuler les câbles électriques, les poutres délardées pour respecter le galbe extérieur.

Les trois charpentes ont été préparées et livrées en trois phases selon l’avancée du chantier : la première salle de cinéma de 46 places en janvier 2020, la deuxième de 98 places mi-mars et la troisième durant l’été. La grande salle a nécessité un chargement dit « en poisson » afin d’équilibrer les charges entre la gauche et la droite du camion.
(08/10/2021)
Cmp Bois est le site professionnel d'information de tous les usages du bois en France. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent en vous adressant à : Frustel Éditions - 12 chemin Renaudin - F-92260 Fontenay aux Roses